Oct 262015
 

C’est parlant sans trop déformer l’idée générale. Manquent l’articulation avec les alternatives concrètes et le faire de la politique… Gros bémol : nous ne sommes pas pour les quotas de CO2. Mais effectivement nous défendons l’idée que si le Nord global doit repasser sous les plafonds de la soutenabilité, le Sud global pourra continuer de croître tant qu’il n’a pas dépasser les planchers d’une vie décente. A condition néanmoins que leur « croissance » ne subisse en rien l’empire du modèle productiviste-consumériste.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)