Fév 242010
 

Urbanisme et ménagement des territoires : quel rapport avec l’objection de croissance ?

Axe 2 : Organiser l’espace

Quelques données sur l’endroit où je vis

St Nazaire, ville de 70 000 habitants dans une communauté d’agglomération (CARENE) de 115 000, de la « métropole Nantes – St Nazaire ».

 

Quelques citations pour présenter un contexte peut être similaire du vôtre

Le Maire de St Nazaire écrivait, l’an dernier, « Nous développer est une obligation vitale. Mais se développer dans un espace de plus en plus contraint, entre littoral, estuaire et Brière nous oblige à être économes en consommation d’espace.

 

D’après le directeur général JF Guitton  « Nos quatre grandes priorités sont l’aménagement et la restructuration de l’espace, l’habitat et la croissance démographique, le développement de l’attractivité et la diversification économique, l’adaptation des grands services publiques. »

 

« S’il est important de souligner les effets positifs de la dynamique démographique sur la croissance économique […] » Charles Moreau Pdt du syndicat mixte du Parc régional de Brière.

 

Voici le premier point du DOG : « Conduire la croissance dans un environnement fragile ». « C’est en tenant compte [d’]échelles multiples, que le PADD du schéma de secteur affirme l’objectif d’un développement démographique et économique vigoureux, dans le resect et la valorisation d’un environnement naturel d’une exceptionnelle qualité.

La volonté du SCOT est la suivante : « Réduire d’au moins 10% la consommation par an  d’espace naturel et/ou agricole pour l’urbanisation. »

 

Quelques problématiques

Quelle démocratie locale ?

SCOT[1], Schéma de secteur, DOG, PADD, PLU ? Vous ne connaissez pas ? Vous devriez car ces documents dressent les grandes lignes de l’urbanisation à venir dans chaque territoire. Dressées par les élu-es, elles émanent souvent des agences d’urbanismes où les technicien-nes sont rois et reines.

 

Quelles limites à l’urbanisation ?

A l’occasion d’un débat, sachant qu’il est prévu une croissance de 1% par an pour atteindre 135 000 d’ici 2020, le chargé de l’urbanisme à la CARENE reconnut qu’« en urbansime on ne se posait pas la question des limites » (sic).

Chaque année, plus de 200 000 maisons individuelles sont construites, occupant 1 000 km² de territoire, soit l’équivalent d’un département tous les 5 ans. La construction pavillonnaire semble entrée dans une phase industrielle.

 

Quelle place pour l’agriculture chez des urbanistes ?

« Afin de conforter l’activité agricole sur le territoire, garante d’une bonne gestion et de l’entretien des espaces naturels[…] »

L’Organisation des Nations unies a annoncé le 26 février que pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la moitié de la population mondiale vivra en zone urbaine d’ici la fin de l’année 2008. Selon ce rapport, la population mondiale devrait pratiquement doubler de 2007 à 2050, passant de 3,1 milliards à 6,4 milliards. La croissance de la population est un phénomène urbain concentré dans les pays en développement, souligne l’ONU, avec 1,8 milliard d’habitants supplémentaires en Asie à l’horizon 2050. Si les pays les plus développés et ceux d’Amérique latine enregistrent les niveaux d’urbanisation les plus élevés – respectivement 74% et 78% en 2007 – les populations d’Afrique et d’Asie, par contre, sont en grande majorité rurales – 6 habitants sur 10.

Avec la raréfaction du pétrole peu cher, quelle transition ?

Le film  de Morgan Faith « Le pouvoir de la communauté ou comment Cuba a survécu au pic du Pétrole ? » (52 min) aborde les possibilités de changement de modèle de développement agricole à l’aube de la fin de l’ère du pétrole bon marché sur la planète. Ce film sera projeté dans le cadre du Camp Action Climat. Il révèle comment les initiatives locales et nationales ainsi que les valeurs d’entraide et de coopération ont permis aux Cubain-es d’affronter cette crise. Plein d’espoirs, il montre également les développements de l’agriculture biologique, de l’agriculture urbaine et de la permaculture moderne à l’échelle d’un pays.

 

Des pistes concrètes pour agir au niveau local pendant l’atelier

 

Quelques références

– Un film (52 min) pour repenser l’urbanisme de Serge Steyer  : « Huis clos pour un quartier « .

– « Comment s’opposer à la ville capitaliste ? » de Gus Massiah, Le Sarkophage N°10, 2009

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)