Pour expliquer le MOC en quelques mots politiques...

  • A-croissance : terme employé par Serge Latouche pour désigner une société libérée de la religion de la croissance et de l'économie.
  • Alternative concrète : expérimentation sociale minoritaire en vue de l'émancipation et de la sobriété dans tous les domaines de la vie tels que alimentation, logement, santé, monnaie, transport, énergie, artisanat, agro-écologie, culture... → clic.
  • Basculement : comme mouvement libertaire, nous ne croyons plus que la prise préalable des pouvoirs institutionnels puisse provoquer la moindre sortie du capitalisme. C'est pourquoi nous défendons une stratégie de basculement idéologique (par la puissance des minorités, par la masse critique) plutôt qu'une stratégie de renversement électoral (par une coalition qui se retrouverait majoritaire) → clic.
  • "Climat social" : par cette expression, le MOC veut dire que le dérèglement climatique, avant d'être une "catastrophe naturelle", est l'effet d'un certain type d'organisation sociale. Le MOC considère le "climat social" comme un "objet politique" tout à fait singulier : enjeu planétaire, échec de la gouvernance mondiale, effets immédiatement vécus du productivisme et du consumérisme → clic.
  • Croissance (monde de la) : ce monde est celui du dépassement du plafond soutenable de l'empreinte écologique globale, corrélé à la croissance indiquée par le PIB. Pour repasser sous ce plafond, il va falloir des indicateurs négatifs de la croissance : - 2%/an sur 35 ans et le PIB sera divisé par 2.
  • Décroissance : c'est juste une parenthèse, un trajet, la transition démocratique et sereine (basée sur l'émancipation et la sobriété) pour sortir du monde de la croissance pour entrer dans deS mondeS d'a-croissance.
  • Espace écologique : notion inventée par les Amis de la Terre pour définir tout cadre entre un plancher et un plafond : empreinte écologique, revenus, autonomie, gratuité... → clic.
  • FAQ : Foire Aux Questions → clic.
  • Minoritaire : nous prônons une démocratie des minoritaires, pour un droit à l'expérimentation minoritaire dans nos alternatives concrètes, par le basculement par la masse critique des minoritaires, par des convergences politiques dans lesquelles les propositions minoritaires sont formulées et discutées.
  • Objecteur de croissance (OC) : vaste terme regroupant tous ceux qui reconnaissent que la croissance n'est pas la solution mais le problème. Mais certains OC se contentent d'un "halte" ou d'un "adieu" à la croissance et d'une "décroissance sélective" (et donc d'une "croissance sélective"). Les décroissants sont des OC qui ajoutent la difficile question politique, celle de l'avancée vers des sociétés sans croissance.
  • Productivisme : idéologie de la production pour la production centrée autour de la valeur du Travail. Le MOC est antiproductiviste (donc anticapitaliste et antinucléaire) → clic.
  • Révolution : nous ne voulons pas/plus renvoyer dos à dos réforme et révolution. Le MOC défend une décroissance comme "révolution commune et démocratique" → clic.
  • Socialisme utopique : c'est la principale source politique du MOC. Ce qui nous distingue d'une grande partie de la gauche qui reste accrochée au socialisme scientiste. Ce qui nous démarque aussi de certains objecteurs de croissance qui mettent en avant les sources culturalistes (critique de la société de consommation) ou naturalistes (critique de la société de production) au lieu d'attaquer la question (de l'organisation) sociale → clic et clic.
  • Trois pieds politiques de la décroissance : alternatives concrètes, projet politique radical, visibilité politique sans spectacle, les trois sont nécessaires mais aucun n'est suffisant → clic.
  • Unitude : fausse stratégie politique qui, par manque de radicalité et par opportunisme électoral, produit des catalogues hétéroclites et des coalitions bancales → clic.

Le « Processus »

Résistances et luttes de proximité

Soutiens : communiqués, pétitions, appels

Débats

Convergence antiproductiviste

Articles du site, au hasard

  • Programme du 3ème forum national de la Désobéissance citoyenne
    Samedi 26 octobre 2013 ouverture des portes 8 h – 23 h. Centre Edouard Brenot à Grigny (Rhône) (rue Waldeck Rousseau)   70 ans après le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), quel Bien Vivre en France ? [...]
  • Réunion de la coopérative du MOC : et après…
    (13/14 Novembre au Perreux) Etaient présents : Martine Tiravy, Jean-Luc Pasquinet, Thomas Couderette, Thierry Brulavoine, Michel Lepesant, Christian Sunt, Philippe Cathelain, Pierre Alliot. Merci à Jean-Luc pour son accueil et sa cuisine. 1- Internet, outils et bon usage de ces outils [...]
  • (F)Estives 2014 de l’objection de croissance à Cerbère (66)
    En ce moment, l’hébergeur lautre.net (sur lequel il y le site de l’AderOC) a une panne de routeur (le « switch » pour être exact) : en attendant que cela redémarre, pour vos inscriptions, écrivez directement à la secrétaire de l’AderOC, Caroline [...]
  • Faut-il décroître ?
    Ce texte est paru dans le numéro 333 de Rouge&Vert, le « Journal des Alternatifs ». La question : »Faut-il décroître ? » m’était posée ainsi qu’à Stéphanie Treillet, économiste, membre de la Fondation Copernic, auteure de L’économie du développement. De Bandoeng à la [...]
  • « Sans la grève et les blocages, nous en serions encore au monde de Zola, de Dickens et du travail des enfants »
    Par Christophe Bonneuil Haro sur les blocages, les grévistes et les syndicats qui y participent ! « Inacceptable », clame le gouvernement, « irresponsable », hurlent en cœur les éditorialistes