Pour expliquer le MOC en quelques mots politiques...

  • A-croissance : terme employé par Serge Latouche pour désigner une société libérée de la religion de la croissance et de l'économie.
  • Alternative concrète : expérimentation sociale minoritaire en vue de l'autonomie et de la sobriété dans tous les domaines de la vie tels que alimentation, logement, santé, monnaie, transport, énergie, artisanat, agro-écologie, culture... → clic.
  • Basculement : comme mouvement libertaire, nous ne croyons plus que la prise préalable des pouvoirs institutionnels puisse provoquer la moindre sortie du capitalisme. C'est pourquoi nous défendons une stratégie de basculement idéologique (par la puissance des minorités, par la masse critique) plutôt qu'une stratégie de renversement électoral (par une coalition qui se retrouverait majoritaire) → clic.
  • "Climat social" : par cette expression, le MOC veut dire que le dérèglement climatique, avant d'être une "catastrophe naturelle", est l'effet d'un certain type d'organisation sociale. Le MOC considère le "climat social" comme un "objet politique" tout à fait singulier : enjeu planétaire, échec de la gouvernance mondiale, effets immédiatement vécus du productivisme et du consumérisme → clic.
  • Croissance (monde de la) : ce monde est celui du dépassement du plafond soutenable de l'empreinte écologique globale, corrélé à la croissance indiquée par le PIB. Pour repasser sous ce plafond, il va falloir des indicateurs négatifs de la croissance : - 2%/an sur 35 ans et le PIB sera divisé par 2.
  • Décroissance : c'est juste une parenthèse, un trajet, la transition démocratique et sereine (basée sur l'autonomie et la sobriété) pour sortir du monde de la croissance pour entrer dans deS mondeS d'a-croissance.
  • Espace écologique : notion inventée par les Amis de la Terre pour définir tout cadre entre un plancher et un plafond : empreinte écologique, revenus, autonomie, gratuité... → clic.
  • FAQ : Foire Aux Questions → clic.
  • Minoritaire : nous prônons une démocratie des minoritaires, pour un droit à l'expérimentation minoritaire dans nos alternatives concrètes, par le basculement par la masse critique des minoritaires, par des convergences politiques dans lesquelles les propositions minoritaires sont formulées et discutées.
  • Objecteur de croissance (OC) : vaste terme regroupant tous ceux qui reconnaissent que la croissance n'est pas la solution mais le problème. Mais certains OC se contentent d'un "halte" ou d'un "adieu" à la croissance et d'une "décroissance sélective" (et donc d'une "croissance sélective"). Les décroissants sont des OC qui ajoutent la difficile question politique, celle de l'avancée vers des sociétés sans croissance.
  • Productivisme : idéologie de la production pour la production centrée autour de la valeur du Travail. Le MOC est antiproductiviste (donc anticapitaliste et antinucléaire) → clic.
  • Révolution : nous ne voulons pas/plus renvoyer dos à dos réforme et révolution. Le MOC défend une décroissance comme "révolution commune et démocratique" → clic.
  • Socialisme utopique : c'est la principale source politique du MOC. Ce qui nous distingue d'une grande partie de la gauche qui reste accrochée au socialisme scientiste. Ce qui nous démarque aussi de certains objecteurs de croissance qui mettent en avant les sources culturalistes (critique de la société de consommation) ou naturalistes (critique de la société de production) au lieu d'attaquer la question (de l'organisation) sociale → clic et clic.
  • Trois pieds politiques de la décroissance : alternatives concrètes, projet politique radical, visibilité politique sans spectacle, les trois sont nécessaires mais aucun n'est suffisant → clic.
  • Unitude : fausse stratégie politique qui, par manque de radicalité et par opportunisme électoral, produit des catalogues hétéroclites et des coalitions bancales → clic.

Tribunes et articles

Résistances et luttes de proximité

Soutiens : communiqués, pétitions, appels

Débats

  • Assises chrétiennes de l’écologie

    Nulle provocation dans cette information → juste la preuve que nous pouvons participer à des débats dans lesquels nos positions sont minoritaires. Sortir de l’entre-soi des convaincus définitifs, c’est aussi […]

  • Quel optimisme après la victoire du « non » en Grèce ?

    De Guy Leboutte, http://condrozbelge.com/?p=3882 La Grèce n’est certainement pas sortie de graves difficultés. Mais le résultat de ce référendum va contribuer à la montée de la contestation dans l’Union européenne, […]

  • (f)Estives 2015 à Merlimont (62)

    Après les Pyrénées Orientales et Cerbère en 2014, c’est le Nord Pas-de-Calais et Merlimont, sur la côte d’Opale, qui nous accueilleront. Les (f)Estives se dérouleront du 19 au 23 août […]

  • Pourquoi une grève de la production ne suffirait pas !

    Intervention de Christine Poilly du 4 avril lors de la Réunion d’information et de mobilisation pour nos Initiatives décroissantes pour le Climat ! Partons de l’exemple concret de l’histoire d’un […]

  • Pour le Climat, Grève de l’économie !

    Si le climat est bien issu d’une « organisation sociale », alors sa défense mérite une grève de l’économie ! Chacun peut constater que le climat est devenu le produit – ou plutôt […]

Convergence antiproductiviste

  • Les Bonnets rouges ne nous feront pas croire au Père Noël !

    Contribution du MOC au numéro 11 des Z »IndignéEs, de janvier 2014. L’agro-industrie bretonne est en crise et c’est tant mieux ! L »écotaxe, symptôme et béquille d »un système productiviste agonisant ! […]

  • Appel pour un Forum de l’écologie radicale

    Cet appel vise à constituer un comité d »organisation pour préparer un forum de l »écologie radicale (ou sociale, ou anticapitaliste, nom à déterminer), qui pourrait se tenir sur 2 ou 3 […]

  • Déclaration de Miremont

    Il était une fois une première tentative de rassembler l’écologie radicale. Le MOC en tant que tel n’existait pas encore mais il y avait les « Objecteurs de croissance ». Il y […]

  • LA CRISE DU FRONT DE GAUCHE – La clarification et les nouvelles perspectives

    Nous publions ce texte d’Albano Cordeiro, adhérent de la FASE, dans la mesure où il nous semble que les tensions internes au sein du FdG, quand elles peuvent s’exprimer, ont […]

  • EcoSocialisme : état des débats

    Un peu d’histoire et d’international Septembre 2001 : Manifeste écosocialiste international, par Michael LOWY et Joel KOVEL : http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article7891 Lors du forum social mondial de Bélem en 2009, est rédigée […]

Articles du site, au hasard

  • RENCONTRES DE L’ECOLOGIE RADICALE Dimanche 8 juin 2014 à Montreuil
    CLIMAT SOCIAL RENCONTRES DE L’ECOLOGIE RADICALE Dimanche 8 juin à Comme Vous Emoi 5 rue de la révolution Métro Robespierre Montreuil « Evoquer l’écologie, c’est comme parler du suffrage universel et du repos du dimanche : dans un premier temps, [...]
  • Ce que nous appelons extrême droite – Lieux Communs
    Nous reprenons ici ce très bon texte du Collectif « Lieux Communs », publié sur leur site bourré de lectures fécondes et dont le projet d’ « auto-transformation radicale de la société » nous convient vraiment. https://collectiflieuxcommuns.fr/spip/ Les crises économiques ont souvent débouché dans [...]
  • Pourquoi une grève de la production ne suffirait pas !
    Intervention de Christine Poilly du 4 avril lors de la Réunion d’information et de mobilisation pour nos Initiatives décroissantes pour le Climat ! Partons de l’exemple concret de l’histoire d’un gobelet plastique. Première étape : extraire le pétrole Dans le monde, [...]
  • Se mobiliser sans attendre – Michel Lepesant, à Cerbère
    → Belles revendications, transitions, reconversions : que proposer sans attendre, pour peser par notre radicalité, dans des rapports de forces idéologiques ? Telle était la question posée en plénière conclusive des (F)Estives 2015. → Ma réponse immédiate à ce « comment décroître » est [...]
  • 10 thèses sur la reproduction artificielle de l’humain (PMO)
    Pourquoi faire écho des textes de PMO ? Bien sûr certains ne manquent pas d’accuser leur « activisme » ou leur « horizon missionnaire ». Quant à nous, nous pensons que la radicalité est un élément indispensable à tout débat. Même si cette radicalité [...]